Patrimoine

  • Chapelle romane de San Lurenzu
Classée monument historique. Edifice rectangulaire de 12 mètres sur 6 construit au XIIIesiècle sur un site pré-roman. Orientée Est-Ouest selon la coutume, la chapelle montre "sous le crépi, le réemploi de pierres biens taillées d'époque romane, l'abside orientale semi circulaire a été abattue, mais il reste encore à l'intérieur une partie de l'arc triomphal, dont le décor à fresque très dégradé date de la fin du XVIesiècle" (Moracchini-Mazel, 1967). Ces fresques appartiennent à une veine populaire tout imprégnée de tradition paysanne. La tête du Saint en médaillon sur la première page est un élément de ces fresques. La chapelle a perdu peu à peu de sa fonction paroissiale avec la construction dans le cours du XVesiècle de l'église actuelle dans le village même. Au XVIIesiècle, on y ensevelissait encore les morts. Au XVIIIesiècle, on s'y rendait seulement en procession le Vendredi Saint et le jour de la Saint Laurent. La chapelle San Lorenzu a été transformée en pressoir à huile à l'époque de la révolution française puis récemment en maison d'habitation. Actuellement en cours de restauration.  1 

 

 


  • Eglise de San Lurenzu et Notre Dame de la Visitation

Construite au cours du XVIèmesiècle, lorsque la vieille chapelle de San Lurenzu dans la vallée ne répondit plus aux exigences de la population locale en augmentation constante.

L'intérieur a la forme d'une basilique avec trois petites nefs toutes maçonnées avec des voûtes plein cintre : celle de la nef centrale est beaucoup plus haute et imposante que les deux latérales beaucoup plus basses et en angles. Elles communiquent avec la nef centrale par trois arcs auxquels correspond respectivement une chapelle.

Le Maître autel très simple, dépouillé de sculptures et de décoration, a cependant un aspect imposant que lui confère le baldaquin qui le surmonte soutenu par deux colonnes de style toscan. Le tableau que l'on y voit datant de 1840 est l'œuvre du peintre Begnini. A droite : des autels dédiés à Saint Joseph, à Saint Philippe de Neri (dans une niche vitrée au dessus de l'autel se trouve un buste reliquaire du Saint en bois polychrome) et à la Vierge du Rosaire. A gauche : l'autel de Saint Antoine de Padoue.Dans les deux autres chapelles, on trouve des tableaux représentant Saint Jean-Baptiste, Notre Dame du Rosaire avec les Ames du Purgatoire. A gauche en entrant, un autre tableau de l'école romaine représentant un "Christ à la colonne" tout imprégné d'un mysticisme passionné, don du cardinal Fesh à la paroisse. Quant au baptistère, il se compose d'une vasque en marbre blanc soutenue par un piédestal.

 
église 

 

 

  • Le Stallo
Construite par les Bertola, les grands propriétaires terriens, au XIXesiècle comme l'ensemble de la bâtisse, cette vaste salle aux allures d'église fut pendant longtemps les écuries de la maréchaussée. Une rangée centrale de piliers en pierres divise la salle en deux allées et le plafond en deux rangs de voûtes d'arête de facture assez grossière. Des œils de bœuf apportent un peu plus de luminosité. Acquis par la commune en 1985, le Stallo abrite aujourd'hui une exposition permanente de vieilles photographies offertes par toutes les familles du village et représentant des personnages ou des scènes traditionnelles d'autrefois. Cette exposition constitue à la fois une mémoire du village et un hommage aux anciens.  IMG 1946 320x200 


 

  • Casa Bertola
  • L'imposante demeure est coiffée d'un belvédère d'inspiration florentine datant du XIXèmesiècle.

    On remarquera la richesse décorative, (moulures, corniches, colonnettes plaquées, motifs en feuille d'acanthe aux quatre coins et frise de grecquestout autour) caractéristique de l'architecture toscane, contrastant avec la sobriété des autres maisons.

    A l'intérieur de la demeure, une enfilade de trois pièces, un salon et deux chambres, avec de superbes peintures au jaune d'œuf et un mobilier d'époque. Dans une des chambres, on trouve peints en médaillon sur les murs les poètes de la Renaissance Italienne : Dante, Petrarque, Le Tasse, L'Arioste.

     
    Copie de Casa bertola 

 

  • Les Caves à fromage de l’ancienne Maison Corallini
  • Les caves à fromage, "Un ensemble de trois caves voûtées s'enfonçant dans des grottes naturelles baignées par des vasques d'eau claire et constituant ainsi des sortes de "nymphées". Cet ensemble est relié par des escaliers de pierres à des terrasses supérieures. Devant ces grottes, une placette soutenue par un mur en pierres apparentes constitue un belvédère agréable depuis lequel on bénéficie d'une vue sur le rivage de l'Ostriconi au loin et sur une colline très proche sculptée par des jardins en terrasses bordés d'innombrables murs de pierres formant ainsi un très beau paysage minéral, élément important de la mémoire et du patrimoine du village" (J. Poncin, 1993).  caves